Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LOU PICHIN TAP

LOU PICHIN TAP

LES SAVEURS DU MONDE DE LA TERRE A LA TABLE Rejoignez-nous sur ce blog consacré aux saveurs des cuisines Niçoise, Provençale et du monde dans tout ce qu'elles ont de simple et de véritable. Pas de master chef ici ou de meilleur patissier on partage les recettes dans leurs multiples variantes en respectant les terroirs et les traditions et si possible les saisons. Commentez , donnez votre avis sans crainte s'il est constructif et partagez vos recettes je les publierais en vous créditant bien sur ...

Publié le par Lou Pichin Tap
Publié dans : #RECETTES DES VALLEES

 

Anderouols

 

Les ingrédients (env 4 personnes)

500g de farine

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

Sel

2 œufs

6 belles gousses d’ail

2 branches de menthe

Tome de montagne râpée (brebis ou vache)

Lait entier ou l'Aigueto (eau de cuisson)

Gros sel

 

 

 

La recette

 

Dans un saladier versez la farine, les œufs, 2 à 3 pincées de sel, 2 cuillères à soupe d’eau, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive.

 

Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte homogène qui se détache des bords du saladier, au besoin ajoutez un peu de farine.

 

Faites bouillir une belle quantité d’eau salée.

 

Prenez le saladier et tenez-le penché au dessus de la marmite.

 

Avec une cuillère détachez de petites quantités de pâtes et faites les tomber dans l’eau.

 

Remuez régulièrement pour que la pâte ne colle pas.

 

Quand les Andérouols remontent à la surface sortez-les avec une écumoire et égouttez-les avant de les déposer dans le plat à service.

 

Récupérez deux bols d’ « aigueto », l’eau de cuisson des pâtes des andérouols, que vous versez dans une casserole et mettez-y les gousses d’ail pilées au mortier avec les feuilles de menthe et laissez réduire de moitié.

 

Rectifiez l’assaisonnement.

 

Vous pouvez également réaliser la sauce avec du lait entier.

 

Arrosez les Andérouols avec la sauce et servez bien chaud saupoudré de tome de vache ou de brebis râpée.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article