750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA TINEE GOURMANDE

LA TINEE GOURMANDE

LES SAVEURS DU MONDE DE LA TERRE A LA TABLE Rejoignez-nous sur ce blog consacré aux saveurs des cuisines Niçoise, Provençale et du monde dans tout ce qu'elles ont de simple et de véritable. Pas de master chef ici ou de meilleur patissier on partage les recettes dans leurs multiples variantes en respectant les terroirs et les traditions et si possible les saisons. Commentez , donnez votre avis sans crainte s'il est constructif et partagez vos recettes je les publierais en vous créditant bien sur ...

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #MES LECTURES
Mes lectures : Lino tout simplement , Clélia Ventura

Clélia VENTURA

Un livre d'amour et de gourmandise sur un des acteurs préférés des Français. «En peu de mots.Ce livre n'est en fait qu'une simple lettre. Une lettre à mon père. Une lettre pour lui dire combien il me manque... Combien j'aimerais qu'il m'appelle pour me dire: "Allo..." Juste "Allo".Juste pour entendre: "La grosse, c'est papa... Tu fais quoi dimanche prochain?"Et moi de répondre: "Rien."Tout juste pour avoir le bonheur de me retrouver avec lui, à ses côtés.À sa table... à sa gauche... à ma place. Depuis toujours.»Avec beaucoup d'émotion et de sensibilité, une des filles de Lino Ventura nous livre aujourd'hui les souvenirs de son enfance à côté de celui qui n'était pas seulement «le gorille», «le tonton flingueur», «l'aventurier», «le silencieux», mais aussi un merveilleux père, un ami fidèle et un formidable cuisinier.Anecdotes inoubliables, souvenirs hauts en couleur, petits moments de vie chaleureux et intimes, récits désopilants aussi parfois ou se mêlent coups de gueule homériques et fous rires: ce livre est un portait inédit, tendre et drôle. Dans les coulisses des années 1960-1970, on croise les amis, ceux qui aimaient tant se retrouver à la table de Lino: Jacques Brel, Jean-Loup Dabadie, Michèle Morgan, Jean-Claude Brialy, Pierre Perret, Michel Drucker, Michel Audiard, Claude Pinoteau et tous les grands noms du cinéma de l'époque.Pour compléter le portrait de cet amoureux de la vie, Clelia Ventura nous offre aussi quelques-unes des recettes de l'Italien gourmand qui aimait cuisiner avec talent, perfectionnisme et passion. Que ce soit à la table familiale, entouré d'amis, dans la maison de Saint-Cloud ou dans celles des vacances, au Cap-Ferret ou en Anjou, Lino voulait toujours que sa cuisine soit à son image : généreuse, simple, ensoleillée. Tout simplement...

Voir les commentaires

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #COQUILLAGES ET CRUSTACES
Ragoût de seiche ou d' encornets  (2p)

 

 

Les ingrédients :

2kg de seiches

3 carottes

3 blancs de poireaux

2 oignons

2 échalotes

2 gousses d'ail

1 kg de pommes de terre

30 g de farine

30 g de beurre

Huile d’olive

Sel, poivre

bouillon de volaille

vin blanc sec

une poignée d'olives noires

 


La recette :

Épluchez les légumes et détaillez les en morceaux.

Nettoyez les seiches et détaillez les en morceaux moyens  (vous pouvez les mettre au congélateur une bonne demi heure pour le durcir et le couper plus facilement).

Dans un faitout réalisez un roux avec du beurre et de la farine et laissez le dorer.

Allongez alors avec un mélange pour moitié de vin blanc sec et bouillon de volaille tout en fouettant et ajoutez les légumes en réservant les pommes de terre pour plus tard et laissez cuire 45 minutes.

Ajoutez alors les pommes de terre pour une vingtaines de minutes avec les olives noires.

Faites dorer les seiches dans du beurre, salez, poivrez et quand elles sont bien dorées ajoutez les dans le faitout et prolongez la cuisson une vingtaines de minutes à découvert.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #VEAU, #CHAMPIGNONS LEGUMES
Côte de veau T-Bone sauce Girolles crémées et ciboulette

 

 

Côte de veau T-Bone

sauce girolles à la crème et ciboulette

 

 

Les ingrédients 4p

4 Côtes de veau T-Bone environ 450g

1kg de girolles

50cl de crème liquide

1 bouquet de ciboulette

2 gousses d’ail

Huile d’olive

Beurre

Sel

Poivre du moulin

 

 

La recette :

Nettoyez les girolles et faites les sécher sur du papier absorbant ou un torchon.

Emincez très finement la ciboulette, épluchez et écrasez les gousses d’ail.

Pendant ce temps faites rendre leur eau aux girolles dans une casserole à couvert, au bout de quelques minutes versez dans une passoire.

Dans une sauteuse faites chauffer un peu d’huile d’olive et de beurre et faites y revenir les girolles égoutées, ajoutez l’ail écrasé, mélangez bien et laisser cuire 5 minutes, salez, poivrez.

Hors du feu ajoutez la crème et la ciboulette, remuez et remettez à cuire à feu doux 3 minutes.

Saisissez la côte de veau 3 minutes sur chaque face dans un mélange de beurre et d'huile végétale et finissez la cuisson 10 à 15 minutes à four préchauffé thermostat 6 (180°C).

Nappez sur la côte et servez aussitôt

 

et puis aprés sieste obligatoire .............

 

 

Voir les commentaires

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #RECETTES DU MONDE
Choucroute à la manière Nancéenne

 

 

Choucroute à la façon

Nancéenne

 

Saveurs-du-temps-5310.JPG

 

Ingrédients

8 Knacks d’Alsace

1kg Palette fumée

1kg Jambonneau salé

1kg Lard fumé maigre

8 Saucisse à cuire Morteau

2kg Choucroute crue

250g Saindoux

2 Oignons

1 cuillère à soupe de Baies de genièvre

20 Clous de girofle

 6 gousses Ail

10 Feuilles de laurier

1 de litre de bière Pelforth ou blonde 

Sel

Poivre

16 Pommes de terre moyennes

 

 

 

 

 

 

La recette

Portez une grande quantité d’eau et quand elle frémit faites y blanchir le choux cru 5 minutes.

Retirez le égouttez le bien et réservez.

Dans une grande cocotte en fonte faites revenir quelques minutes l’oignon émincé avec les gousses d’ail émincées ou écrasées dans le saindoux.

Ajoutez le chou dans la cocotte et répartissez les clous de girofles, les baies de genièvre, les feuilles de laurier, salez, poivrez, mélangez rapidement et réservez.

Saveurs du temps 5306

Découpez les différentes viandes et répartissez les avec les saucisses dans la cocotte. Certains préfèrent faire frémir les knacks à part pour ne pas qu’elles éclatent, pas moi, c’est à vous de voir.

 

répartissez le chou par dessus les viandes.

 

 

Saveurs du temps 5309

Couvrez avec la bière et complétez d’eau pour que le niveau dépassé légèrement de la viande.

Portez doucement à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter au moins 3 heures.

A ¾ d’heure de la fin de la cuisson ajoutez les pommes de terre que vous aurez épluchées.

 

En cours de cuisson vérifiez la puissance du feu, pas trop fort, et le niveau de liquide, au besoin rectifiez.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #BARBECUE, #AGNEAU - MOUTON, #ABATS

 

 

Brochette à l'agneau et aux rognons

 

 

Les ingrédients pour 4 personnes

1 petite épaule d'agneau

8 rognons

4 grosses tranches de poitrine roulée

2 poivrons rouges

4 tomates

2 oignons

herbes de Provence

Sel

Poivre du moulin

huile d'olive

 

 

La recette

Epluchez les oignons et découpez en grosses tranches.

Découpez et égrennez les poivrons.

Découpez les tomates en grosses tranches

Découpez l'épaule d'agneau en morceaux moyens.

Nettoyez les rognons en retirant la partie centrale et le gras, découpez en 2.

Montez les brochettes en intercalant tout les ingrédients.

Versez un peu d'huile sur les brochettes, salez, poivrez, saupoudrez d'herbes.

Faites griller les brochettes une vingtaine de minutes en les tournant régulièrement.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #MES LECTURES
Mes lectures : La douceur du danger , Véronique Sanson

Dans cet ouvrage entretien, Véronique Sanson se livre à une confession où elle raconte ses vies, étroitement liées, de chanteuse et de femme. Le film a été conçu par Didier Varrod, 44 ans, producteur, journaliste, auteur de portraits déjà très remarqués de Renaud, France Gall et Julien Clerc. Mais celui de Véronique Sanson dépasse, et de loin, ses prédécesseurs. « Quand nous avons évoqué l'idée de ce documentaire, elle était en train de travailler sur son nouvel album, se souvient l'auteur. Ce disque se présentait comme une renaissance, une forme de thérapie musicale, après une période difficile. Elle se demandait ce qu'elle allait pouvoir faire comme émissions de télévision. Son éditrice lui a alors parlé des précédents portraits que j'avais faits pour France 3. » « Je bois, je fume, je suis égoïste. Et je le sais. Une fois que l'on a dit cela, on est indestructible » Véronique Sanson et Didier Varrod se connaissent et s'apprécient. Lui avoue que sa musique l'a « construit émotionnellement » et lui a « donné envie d'être journaliste. » Elle, pas prête, au départ, à raconter sa vie à la télé, voulait avant toute chose « parler à Didier ». Ce dialogue, devenu un monologue de l'artiste face aux images de sa vie, dépasse toutes les espérances. Le film n'a pas été baptisé « la Douceur du danger » pour rien. Il fait référence à une chanson du dernier album de Véronique Sanson, « Longue distance », où elle évoque ses excès, plus forts que tout. « Je bois, je fume, je suis égoïste. Et je le sais. Une fois que l'on a dit cela, on est indestructible. » La phrase sonne comme un uppercut dès les premières secondes du documentaire et devient la clé de tout ce qui suit. Son histoire d'amour avec Michel Berger, son départ pour les Etats-Unis avec Stephen Stills, sa vie américaine entre drogues et violences conjugales, l'alcool, le mariage avec Pierre Palmade... Véronique Sanson n'élude rien, sans indulgence, sans s'apitoyer sur son sort. Elle a parlé près de quinze heures sur trois jours, un record depuis le début de ces portraits d'artistes. « Elle était dans un travail de reconstruction personnelle. Elle s'était donc préparée, avait tout en tête : les lieux, les dates, l'enchaînement des événements. Sur la question de l'alcool, elle a parlé parfois pendant dix minutes sans que je lui pose une seule question. » Un récit poignant et jamais indécent. « Ce n'était pas la peine de l'entendre dire qu'à une époque, son premier geste en se levant, c'était ouvrir une bouteille. Qu'elle dise On boit tout seul suffisait simplement. » Au-delà des succès connus de tous, le grand public devrait découvrir, ce soir, une Véronique Sanson bien plus décapante qu'on ne l'imagine. « C'est aussi ça qui m'a donné envie de faire le film, souligne Didier Varrod. On la présente comme une artiste de variétés mais, pour moi, c'est une chanteuse totalement rock'n'roll qui a vécu des trucs insensés. » Le journaliste lui voit même une filiation avec Edith Piaf. « Toutes les deux ont vécu des histoires d'amour contrariées, ont touché aux drogues et ont assumé leurs excès. Quand on met côte à côte Non, je ne regrette rien , de Piaf, et Sans regrets, de Véronique, il n'y a pas beaucoup de différences. Source Le Parisien

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog