Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LOU PICHIN TAP

LOU PICHIN TAP

LES SAVEURS DU MONDE DE LA TERRE A LA TABLE Rejoignez-nous sur ce blog consacré aux saveurs des cuisines Niçoise, Provençale et du monde dans tout ce qu'elles ont de simple et de véritable. Pas de master chef ici ou de meilleur patissier on partage les recettes dans leurs multiples variantes en respectant les terroirs et les traditions et si possible les saisons. Commentez , donnez votre avis sans crainte s'il est constructif et partagez vos recettes je les publierais en vous créditant bien sur ...

Publié le par tonton gégé
Publié dans : #GIBIERS - LAPIN

Les ingrédients

1 lapin de belle taille

le sang du lapin et le foie

150g de poitrine salée

3 oignons

1 litre de vin rouge

farine

1 bouquet garni

4 gousses d'ail

4 clous de girofle

sel, poivre du moulin

muscade en poudre

beurre

huile d 'olive

200g d'oignons grelots

200g de champignons de paris

 

 

La recette

Dans un bol mettez le sang du lapin avec un peu de vinaire pour éviter qu'il coagule.

Dans une cocotte faites revenir les bouts de lapin avec la poitrine détaillée en lardons,  les oignons grelots épluchés dans un mélange de beurre et d'huile d'olive, salez, poivrez et lorsque le lapin est bien saisit sur toutes ses faces et les oignons dorés versez une rasade de vin rouge, singez avec la farine et laissez réduire.

Dans une carafe coupez au tiers le reste de vin avec de l'eau et versez dans la cocotte pour couvrir le lapin, ajoutez 2 belles pincées de muscade, le bouquet garni, les gousses d'ail écrasées, les clous de girofle, les champignons émincés, couvrez et laissez cuire une heure et demi.

Retirez alors les bouts de lapin, faites réduire la sauce en lui incorporant le sang et le foie du lapin mixé, un gros morceau de beurre, rectifiez l'assaisonnement et remettez les bouts de lapin pour une demi heure de cuisson, faites bien réduire la sauce et servez accompagné de pâtes fraîches maison de tagliatelles ou de pommes de terres en chemise. 

Commenter cet article